Posted on

Statuette de Rodin, inspirée de la Danseuse Alda Moreno, au Musée Rodin.

La série des neufs mouvements de danse fait partie des dernières recherches de Rodin qui se passionnait pour les danses d’avant-garde et les gestuelles orientales. En 1910 il rencontre Alda Moreno dont la capacité à prendre les poses les plus acrobatiques le fascine et lui permet d’élargir son répertoire des formes et des compositions offertes par un corps humain. La liberté de lignes et des postures évoquent les arabesques de Matisse et de Degas.