Posted on

Eugène Boudin “l’atelier de la lumière” au MUMA Musée d’art moderne André Malraux au Havre

Je vous emmène avec moi, exceptionnellement au Havre aujourd’hui. J’y ai fait un aller-retour pour le 14 juillet. Le Havre est à 2h30 de Paris en voiture. Par le train la gare n’est pas loin du centre ville. Cette rétrospective a lieu jusqu’au 26 septembre 2016. Elle appartient aux nombreuses expositions sur le thème de l’impressionnisme en Normandie qui ont lieu à Paris comme sur la côte tout l’été. J’ai déjà visité l’exposition de la fondation Jacquemart André à Paris, puis l’exposition de Bonnard au musée d’art moderne de Paris … L’envie se faisait pressante d’aller voir un peu la mer, in situ, là ou les impressionnistes aimaient se rendre. Le MUMA au Havre (ville où il fut élevé et travailla comme papetier) comporte la deuxième collection d’oeuvres de Boudin, après le musée d’Orsay, et avant le musée Eugène Boudin de Honfleur (ville où il vit le jour). J’aime la luminosité de ce musée et sa situation. A l’étage, le restaurant offre une vue imprenable sur le bord de mer. Salades à 10€, et formule plat-dessert ou entrée-plat pour 20€. Boudin fait école, puis devient copiste au Louvre. Ses dessins de croquis sont d’une qualité rare. Il y saisit des navires, des personnages, pêcheurs, lavandières, ou belles dames de la côte, en crinoline. Vous trouverez en fin d’exposition toute une section d’études sur le ciel, presque contemporaines dans leur facture abstraite, dédiée à la couleur et au coup de pinceau. Boudin eut la reconnaissance des plus grands de son temps, Baudelaire, Courbet, Jongkind … D’abord influencé par les peintres de Barbizon, qui fréquentaient sa boutique, il étudie le paysage mais se dévoue presqu’inconditionnellement par la suite aux bords de mer, au profit du ciel et de l’eau. Sa carrière le mène sur les ports et plages de Trouville, Deauville, Le Havre, Bruxelles, Le Cap d’Antilles, Venise … Lui seul a le génie de savoir rendre la mouvance des cieux des nuages, du vent sur les vagues et les tissus, les brumes et les fumées. Ses tableaux les plus connus sont ceux des groupes de personnages au bain sur la plage. Il peint aussi de façon très fines les mâts des bateaux même s’il écrit très humblement ne pas égaler les peintres hollandais. Sur une table vous pourrez feuilleter en toute quiétude les ouvrages publiés sur le peintre. Il existe un coin spécial enfants, avec des jeux, et des coussins en forme de nuage qui sont ravissants. Enfin profitez de votre visite pour visiter la collection permanente à l’étage du musée André Malraux, qui possède un mur entier des tableaux de vaches de Boudin, et les toiles de nombreux impressionnistes. Bonne visite à vous ! Et merci à Mydistrikt pour l’entrée gratuite à la présentation de ma carte PRESS. http://www.muma-lehavre.fr