Paris Fever

Avenue Trudaine, 75009‎ Paris, France

House Of Dolls

12 Rue de Presbourg, 75116‎ Paris, France

Paris Fever

137 Rue Amelot, 75011‎ Paris, France

Paris Fever

Avenue Trudaine, 75009‎ Paris, France

Chez bouboule, Alors tu tires ou tu pointes ? Non non, nous ne sommes pas à Marseille mais bien dans le 9ème arrondissement de Paris. Chez Bouboule, en plus du bar et des assiettes de charcuterie on trouve un espace pour s’adonner avec enthousiasme à la pétanque ! Après s’être inscrit sur une liste, et avoir siroté une bouteille de vin et quelques tapas, c’est enfin notre tour. Pas assez nombreux pour former deux équipes à nous seuls, on se rapproche de ses voisins pour trouver des partenaires de jeu. L’ambiance est décontractée mais la compétition sévère. La concentration est de mise pour remporter la partie. Evidemment, on se fait lamentablement écraser par nos adversaires du soir avec un score de 7 à 20. Revanche !

House Of Dolls

12 Rue de Presbourg, 75116‎ Paris, France

Rien de tel qu’une soirée entre filles pour décompresser. Tous les jeudi soir jusqu’à minuit l’entrée du célèbre club parisien l’Arc est strictement réservée à la gente féminine. Champagne sur toutes les tables et cocktails offerts, on se sent comme une petite princesse ! Quelques accessoires, un micro, des ballons et une playlist des plus girly suffisent à nous faire lâcher prise. Pas de découvertes culinaires au programme, le buffet se limite à des hot dog et du gâteau. Dress code : maxi talons et mini robes. Dernier détail qui a son importance, tout est FREE jusqu’à minuit, heure d’arrivée des mâles dans l’arène. Avec un tel début de soirée, nous sommes prêtes pour les accueillir comme il se doit !

Comme chaque année, le Dîner en blanc réunit toute la bourgeoisie parisienne le temps d’un pique-nique sauvage. Petit rappel du concept : le dîner est organisé dans un lieu de la capitale toujours différent et en plein air. Il rassemble des personnes de bonne famille qui vont contourner la loi durant cette soirée. En effet, aucune autorisation n’est délivrée pour s’installer dans les lieux sélectionnés. Quelle bande de rebelles ! La police ferme gentiment les yeux face au comportement exemplaire des convives. Après leur départ tout est impeccable, pas un bouchon de champagne ne traîne sur le trottoir. Des bus sont affrétés pour amener tout ce beau monde sur le lieu de rendez-vous et les ramener en toute sécurité. L’organisation sans faille permet de retrouver ses copains dans les mêmes bus et même d’être placé à côté d’eux à table. Eh oui parce qu’on ne s’installe pas n’importe où dans ce genre d’événement. Certes, c’est à la « bonne franquette », on apporte ses chaises et sa tambouille, mais attention ne vous fiez pas à cette apparente décontraction. L’organisation est quasi militaire afin que tout le monde respecte le plan de table géant et soit installé en quinze minutes top chrono ! Les hôtes disciplinés s’y plient facilement (avec en moyenne dix années de scoutisme par invité, il est facile de trouver un repère tel que la quatrième fenêtre du Ministère de la Justice pour poser sa chaise pliante). Hier soir la douceur printanière était bel et bien de la partie. Une chance après l’interminable épisode pluvieux du mois de mai. Et heureusement, car le dîner est maintenu quelles que soient les conditions météorologiques. Ne vous risquez pas à décommander en cas de pluie sous peine d’être exclu de la liste de l’année prochaine. Pour les passants qui assistent à la scène, le spectacle est surprenant. Une vague de blanc envahit la place habituellement si calme à cette heure tardive. Un lieu tenu secret jusqu’aux derniers instants, des invités triés le volet (uniquement sur cooptation), et un dress code only white sont les principaux ingrédients pour faire de cette fête un rendez-vous exceptionnel. Preuve du réel engouement que cet événement suscite, les participants 2016 étaient près de 7000 à prendre possession de la place Vendôme !

Paris Fever

137 Rue Amelot, 75011‎ Paris, France

PaperBoy Good morning, c’est dimanche ! Pas envie de cuisiner, ni de faire d’effort vestimentaire ? Enfilez une paire de basket et votre sweat préféré, direction le 11ème arrondissement pour profiter d’un brunch cool et trendy. Ici pas de chichi, le tutoiement est de rigueur entre serveurs au look new yorkais et clients bobo parisiens. Ma formule de prédilection : la Fatty composée d’une boisson chaude, d’un jus de fruit fraichement pressé, d’un burger œuf-bacon, d’haricots, et de pancakes. Ok, ce n’est pas l’idéal pour se parfaire une silhouette de rêve avant l’arrivée de l’été mais le dimanche tout est permis. Attention, lève-tard s’abstenir. Aucune réservation le week end. Pour ceux qui arrivent après midi, soyez patients !